AIPR (Concepteur, Opérateur, Encadrant)

De débutants à expérimentés, des cours sur mesure sont mis en place, quelque soit votre niveau et vos besoins.

DUREE

1 jour

TARIFS

 € HT 
soit  € TTC.

PUBLIC

Public concerné : Profil « concepteur »

Personnels intervenant pour le compte du responsable de projet, chargés notamment d’effectuer les déclarations de projet de travaux (DT), d’analyser leurs réponses, de procéder ou faire procéder à des investigations complémentaires sur les réseaux situés au droit des travaux, d’annexer au dossier de consultation des entreprises puis au marché de travaux les informations utiles sur les réseaux, de procéder ou faire procéder au marquage piquetage des réseaux enterrés et d’assurer le suivi ou le contrôle de l’exécution des travaux. L’obligation s’applique à au moins une personne chargée par le responsable de projet de ces missions ou de leur coordination, et lorsque pour les travaux prévus sont appelés à intervenir plusieurs entreprises, entreprises sous-traitantes incluses, ou plusieurs travailleurs indépendants.

Sont également concernés par l’obligation d’autorisation d’intervention à proximité des réseaux, dans la catégorie « Concepteurs », au moins une personne intervenant sur toute prestation nécessitant de la part du prestataire concerné la certification en géoréférencement ou détection des réseaux, ainsi que les auditeurs intervenant pour le compte des organismes certificateurs de prestataires en géoréférencement ou détection.

Public concerné : Profil « opérateur »

Salarié intervenant directement dans les travaux à proximité des réseaux aériens ou enterrés, soit en tant qu’opérateur d’engin, soit dans le cadre de travaux urgents.

Sur tout chantier de travaux, l’ensemble des opérateurs d’engin doivent être titulaires d’une AIPR. Sur tout chantier de travaux urgents, l’ensemble des personnels intervenant en terrassement ou en approche des réseaux aériens doivent être titulaires de l’AIPR.

Public concerné : Profil « encadrant »

Salarié de l’entreprise de travaux intervenant en préparation administrative et technique des travaux (chef de chantier, conducteur de travaux). Pour tout chantier de travaux, au moins un salarié de l’exécutant de travaux doit être identifiable comme titulaire d’une AIPR « encadrant ».

PREREQUIS

Maîtrise de l’outil informatique.

Maîtrise du français, lu, écrit, parlé.

LIEU

Dans nos salles équipées et dédiées à la formation sur Orange.
Au sein de votre entreprise en PACA, Occitanie.

INTERVENANTS

Nos formateurs, professionnels, ayant plus de 10 ans d’expérience.

OBJECTIFS

  • Identifier le rôle du maître d’ouvrage, produire et exiger les documents selon les situations,
  • Appliquer les textes et la terminologie,
  • Signaler les problématiques rencontrées,
  • Estimer les risques encourus,
  • Appliquer et réaliser le marquage-piquetage,
  • Déterminer le recours aux opérations de localisation.

PROGRAMME

  • Les réseaux et les accidents
  • Dispositions réglementaires
  • Les droits, obligations et responsabilités
  • Les intervenants des réseaux et leur rôle
  • Que faire en cas d’endommagement ?
  • Les risques liés aux réseaux
  • L’autorisation d’intervention à proximité des réseaux (AIPR)
  • Les identifications des réseaux
  • Les travaux à proximité des réseaux
  • Les travaux sans tranchée
  • Les travaux urgents
  • Que faire en cas d’accident ?

METHODES PEDAGOGIQUES

Alternance de cours théoriques et d’exercices pratiques. Ordinateurs ou tablettes pour accès au site du ministère pour le CQM.

EVALUATION DE LA FORMATION

Modalité du test (durée 1h)

Test en ligne sur la plateforme nationale donnant accès aux supports de l’examen par QCM du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie.

L’examen proposé par la plateforme nationale aux « Concepteurs » et « Encadrants » comporte 40 questions, celui proposé aux « Opérateurs » en comporte 30. L’examen comporte 10% de questions dites « prioritaires ».

Les scores applicables sont les suivants :

  • Réponse bonne : + 2 points
  • Réponse « ne sait pas » : 0 point
  • Réponse mauvaise : – 1 point pour une question non prioritaire, ou – 5 points pour une question prioritaire.

A la fin de l’examen, le candidat peut être invité, le cas échéant, à répondre à un court questionnaire proposé par le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie permettant une analyse statistique et anonyme des impressions du candidat sur la pertinence et l’ergonomie des conditions de l’examen, ainsi qu’une analyse du parcours d’acquisition des compétences qui a été suivi par le candidat.

Le candidat doit obtenir au minimum 60 % du total de points correspondant à des réponses bonnes, c’est-à-dire 48 points sur 80 pour les « Concepteurs » et « Encadrants » 36 points sur 60 pour les « Opérateurs ».

Délivrance de l’AIPR

C’est l’employeur qui délivre l’AIPR et pour se faire, il doit se baser sur :

  • Un CACES en cours de validité prenant en compte la réforme anti-endommagement, pour les conducteurs d’engins,
  • Un titre, diplôme, certificat de qualification professionnelle, des secteurs du bâtiment et des travaux publics ou des secteurs connexes, datant de moins de 5 ans et prenant en compte la réforme anti-endommagement,
  • Une attestation de compétences délivrée après un examen par QCM encadré par l’état et datant de moins de 5 ans,
  • Tout titre, diplôme ou certificat de portée équivalente à l’un des 3 ci-dessus délivré dans un autre état membre de l’UE.